Les tableaux des plus grands peintres  


    Accueil     Introduction
    Styles et époques

Les Grands Peintres

    Cézanne Paul
    Courbet Gustave
    Dali Salvador
    Degas Edgar
    Delacroix Eugène
    Gauguin Paul
    Léonard de Vinci
    Manet Edouard
    Matisse Henri
    Michel-Ange
    Monet Claude
    Picasso Pablo
    Pissarro Camille
    Rembrandt
    Renoir Auguste
    Seurat Georges
    Sisley Alfred
    Toulouse-Lautrec
    Van Gogh Vincent

La Peinture en France

    Artistes peintres

    - Par nom     - Par ville

    Galeries d'art

    - Par nom     - Par ville

    Restauration de tableaux

    - Par nom     - Par ville

    Commerce de tableaux

    - Par nom     - Par ville

Sites Web sur la peinture

    Sites Généralistes
    Artistes Peintres
    Galeries d'art
    Matériel spécialisé
    Inscrire votre site
    Galerie virtuelle gratuite

Divers Artistes Peintres

    Benoît Moïqo
    Marcel Noël
    Atelier Mogart
    Angèle Gaudron
    Patrick Cumond
    Baptyste Nicolas
    Colette Bohrer
    Dany Sabardeil
    Philippe Mariette
    Brigitte Barberane
    J.E.Randriamiharisoa
    Jacqueline Sarah Uzan
 
Diverses oeuvres de Salvador Dali

Biographie

Crucifiction

Le grand masturbateur

Portrait Paul Eluard

Rose Meditative

Naissance Divinité

Le colosse de Rhodes









Salvador Dali (1904-1989)

Biographie

Salvador Felip Jacint Dalí Domènech, connu sous le nom de Salvador Dalí, (11 mai 1904 - 23 janvier 1989) était un artiste-peintre surréaliste, sculpteur et un scénariste (cinéma). Il est né et mort à Figueres en Catalogne où il créa d'ailleurs son propre musée en 1974, le Teatre-Museu Gala Salvador Dalí.

La Catalogne aura toujours une place privilégiée dans son œuvre comme dans sa vie. Dali est né le 11 mai 1904. Son père Salvador Dalí i Cusí était un homme autoritaire et aurait été responsable de la mort du frère ainé de Dalí appelé Salvador, né le 2 mai 1901 et décédé deux années plus tard. À sept ans, il peint son premier tableau et veut être Napoléon Bonaparte.

En 1922, après un bac obtenu facilement, Dalí entre à l'École des Beaux-Arts de San Fernando, à Madrid. Il se lie d'amitié avec Federico García Lorca et Luis Buñuel mais l'enseignement le déçoit et il se fait expulser pour avoir incité les étudiants à manifester contre l'incompétence d'un nouveau professeur.

En 1924, encore peintre inconnu, il a illustré son premier livre. C'était le poème dans la langue catalane "Les bruixes de Llers" ("Les sorcières de Llers"), du poète Carles Fages de Climent, ancien ami et copain de Dalí á l'Institut de Figueres.

En 1926, il fait un premier voyage à Paris et y rencontre Pablo Picasso. Trois ans plus tard, il retourne dans la capitale française, en compagnie de Buñuel, pour le tournage d'Un chien andalou, auquel il participe au scénario. C'est la rencontre décisive avec les surréalistes : Tristan Tzara, Louis Aragon, André Breton, Paul Éluard... et sa femme, Gala. L'apparition de celle-ci est une révélation: il l'a rêvée et peinte avant de la connaître; ils ne se quitteront plus.
biographie salvador dali
La vie de salvador dali
En 1930, il veut se suicider a cause d'un chagrin d'amour mais il en est empeché à temps par des amis qui avaient eu vent de son projet.Depuis ce jour il fut considéré comme un fou déséquilibré.

En 1932, Dalí participe à la première exposition surréaliste aux États-Unis et obtient un succès triomphal. Il accumule les idées et Gala essaie de vendre ses inventions souvent jugées trop folles. C'est le début de la méthode paranoïaque-critique qui veut crétiniser le monde, comme Alfred Jarry voulait le décerveler. Aux récits de rêves et à l'écriture automatique des surréalistes, Dalí ajoute l'objet irrationnel à fonctionnement symbolique. Cependant, à l'issue d'une réunion mémorable, il se fait exclure du mouvement par André Breton qui lui reproche ses actes contre-révolutionnaires (manifestation pro-fasciste et admiration pour Hitler). De 1939 à 1948, il s'exile à New York et ses toiles témoignent de ses découvertes du nouveau continent (Poésie d'Amérique, par exemple).

«Pour pénétrer dans la réalité, j'ai l'intuition géniale que je dispose d'une arme extraordinaire : le mysticisme, c'est-à-dire l'intuition profonde de ce qui est, la communication immédiate avec le tout, la vision absolue par la grâce de la vérité, par la grâce divine.»

Cette profession de mysticisme, Dalí va l'appliquer jusqu’à la fin de sa vie aux œuvres qu'il lui reste à créer. Le gigantisme atteint ses dernières toiles, grouillantes de personnages dionysiaques, où il réunit toutes les tendances en -isme : pointillisme, surréalisme, tachisme... Dalí s'intéressa aussi à bien d'autres arts, et fut en particulier fasciné par le cinéma, la photographie, la mode ou la publicité. En outre, il était passionné par les sciences, notamment par la théorie de la relativité d'Albert Einstein qu'il a représenté à sa façon dans les célèbres « montres molles » de son tableau Persistance de la mémoire.




Selon le couple Lacroix, en 1980, Salvador Dalí aurait semble-t-il été victime d'une dépression nerveuse et ses proches vont commencer à régenter les visites que le maître reçoit. En 1982 Dalí est fait marquis de Pubol où il vit dans le château qu'il a offert à sa femme. En mai 1983, il peint son dernier tableau, La queue d'aronde. En 1984, il est très gravement brûlé lors de l'incendie de sa chambre, au château de Pubol. Il meurt le 23 janvier 1989 d'une défaillance cardiaque. Conformément à sa volonté, il se fera embaumer puis exposer dans son "Teatre-Museu", où il repose désormais. Une simple pierre indique le lieu de sa sépulture. Par testament, il lègue l'ensemble de ses biens et de son œuvre à l'État espagnol.





 


visiteurs depuis le lancement du site - Actuellement 2 visiteurs sur le site
Faire un lien - Copyright © 2006-2014 - Contact


Les images representant les oeuvres des artistes sont soumises aux législations nationales et internationales qui protegent les droits d'auteur
il vous est interdit d'utiliser ces images sans les autorisations écrites de leurs auteurs

Rhône (69) - galeries d'art |  Mont Sainte-Victoire vu de Les Louves - Paul Cézanne - Tableaux et dessins

Nous faisons appel à des entreprises de publicité tierces pour la diffusion d'annonces sur notre site web. Ces entreprises peuvent utiliser les données relatives à votre navigation sur notre site web ou d'autres sites (à l'exception de votre nom, adresse postale, adresse e-mail ou numéro de téléphone) afin de vous proposer des annonces de produits ou services adaptées à vos centres d'intérêt. Pour en savoir plus sur cette pratique ou sur la possibilité d'interdire l'utilisation de ces données par ces entreprises, cliquez ici.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. En savoir plus.